Ophrys apifera. Ophrys abeille. Bee orchid

Une orchidée discrète mais pas rare. Sa petite taille (entre 10 et 30 cm) la dissimule dans les herbes mais il arrive parfois de trouver des tiges de plus de 50 cm. Le dessin sur le labelle peut varier mais la forme courte et ramassée empêche les confusions avec d'autres ophrys. Les 3 sépales sont généralement rouges, violets et peuvent tirer sur le blanc. Le sépale dorsal est souvent très en arrière. Les deux pétales latéraux sont très atrophiés. Les gibbosités sont velues. 

L'espèce peut s'auto-féconder ce qui contribue à sa diffusion. Les Eucera (abeilles) peuvent néanmoins polliniser les fleurs et contribuer ainsi à créer des hybrides.

On peut trouver des individus atypiques qui selon leur récurrence ont un nom de variété (trollii, friburgensis...)

On la rencontre dans presque tous les départements français sur des terrains calcaires et en pleine lumière, dans des vergers semi-ombragés, rarement au dessus de 1000 m d'altitude. Elle s'invite dans quelques pelouses privées pour peu que des graines arrivent spontanément et qu'on la laisse croître entre Avril et Juin.

Cliquer sur les photos pour agrandir

Facebook                     Instagram                     Twitter

© 2020 par Pascal decologne
Créé avec Wix.com