Epipactis palustris. Epipactis des marais. Marsh helleborine.

Une des plus belles orchidées de France de part son apparence très "tropicale" ou exotique. Les éléments floraux des Epipactis sont complexes et parfois très colorés. Mais la floraison de la majorité des espèces est souvent tardive (de Juin à Aout) et pour beaucoup d'espèces se déroule en sous-bois. On les remarque donc peu à cette époque relativement tardive. 

On découvre (comprenez on nomme) de nouvelles espèces régulièrement en Europe. Le genre Epipactis est très largement répandu dans l'hémisphère nord par ailleurs. Les espèces s'hybrident facilement au sein du genre, ce qui compliquera parfois l'indentification. 

Pour Epipactis palustris, les confusions sont quasi impossible : on la trouve en milieu humide (possiblement inondé une partie de l'année), les fleurs assez nombreuses sont généralement pendantes mais ouvertes. Le labelle est assez long avec un belle terminaison blanche. Le pied pubescent mesure de 20 à 60 cm avec quelques feuilles plus ou moins engainantes à la base. 

L'espèce est relativement rare mais quand le biotope lui convient, sa dissémination peut être rapide et les pieds très abondants.

Cliquer sur les photos pour agrandir

Facebook                     Instagram                     Twitter

© 2020 par Pascal decologne
Créé avec Wix.com