Goodyera repens. Goodyère rampante. Creeping lady's tresses.

Encore une orchidée qui tente d'échapper aux regards. Elle fleurit relativement tard (de mi juin à juillet) et en sous-bois plus ou moins dense en peuplement de résineux. Elle se reproduit principalement en émettant des stolons et mesure le plus souvent une dizaine de centimètres. La tige est velue, les fleurs blanches pourvues aussi d'une sorte de pilosité s'ouvrent à peine et sont nectarifères. Les feuilles arrondies sont généralement persistantes (on peut donc repérer des stations même en hiver) et présentent des nervures ramifiées (et non alignées comme les autres orchidées françaises). 

On la trouvera principalement dans les Alpes mais sporadiquement dans d'autres régions possiblement déplacées en même temps que de jeunes pousses de résineux. 

Cliquer sur les photos pour agrandir

Facebook                     Instagram                     Twitter

© 2020 par Pascal decologne
Créé avec Wix.com